Oxsana Chatelain

Mes séries

Une série, des images capturées, une histoire racontée.

C’est quand j’ai découvert l’argentique que j’ai découvert la photographie. La matière, ce grain unique qui rend l’image presque vivante. Un vrai laboratoire d’expériences ou le sens de l’image évolue, la création se met en place à toutes les étapes, de la prise de vue jusqu’au tirage.

Par mon influence cinématographique, je soigne toujours le cadre de mon image. J’apporte de l’importance à la composition et au point de vue que je donne. J’aime raconter des histoires par le biais de mes séries, et j’affectionne tout particulièrement les instants volés, naturels et imprévus.

Accès rapide

Bien être et soins

Le corps en équilibre et la tête dans du coton, et l’esprit s’en va…

Voir la série
Plaisirs & Gourmandises

Le plaisir des sens. A chacun de définir et d’apporter sa manière de se nourrir pour se donner les clés d’une alimentation seine et gourmande.

Voir la série
Quelques gouttes de soi-même

Les plus belles histoires sont celles que l’ont nous racontent, par celui ou ceux qui l’ont vécues.Le parfum des fleurs parlent de nous.Montrez-moi votre métier, votre passion et vos projets.

Voir la série
Identités

Quelle émotion procure un regard ? est-ce différent de celui qui regarde ou celui qui est regardé ?

Voir la série
L'attente

On attend toujours quelque chose, quelle soit consciente ou inconsciente, comme l’oiseau qui attend les beaux jours, un artiste qui attend dans sa loge, un coup de téléphone, une personne, une heure, une idée, plus ou moins longue est-elle ?

Voir la série
Absence, Présence

La lumière dessine et souligne des formes, des ombres. Derrière mon appareil, assise à un café ou marchant dans la rue, j’observe de loin… ou de près l’absence et la présence de ce qui m’entoure.

Voir la série
Croisements

La mer, vaste espace ou la photographie respire et se laisser porter. Un lieu unique qui laisse des traces de passages. Un lieu où bon nombre d’échanges et de croisements sont possibles.

Voir la série
Contact

Marchant dans Paris, rasant les murs, je prends contact et j’attends… J’ai voulu associer deux textures : celle du mur et celle du corps d’une danseuse de rue. Le grain de l’argentique et le grain de la peau s’harmonisent.

Voir la série

On prend contact ?

Je réponds à chaque message avec la plus grande attention